[OBSERVATION] La filière musiques actuelles et variétés en Nouvelle-Aquitaine

L’A. publie les résultats de son observation de la filière musiques actuelles et variétés en Nouvelle-Aquitaine, réalisée de décembre 2018 à septembre 2019.

Le premier inventaire de la filière, présenté au printemps 2019 sous forme de cartes, avait permis de repérer les structures juridiques, les lieux de diffusion, les festivals de musiques actuelles, les producteurs d’artistes, les labels, éditeurs, les disquaires indépendants… etc.

L’étude socio-économique des structures publiée aujourd’hui va plus loin. Elle explore non seulement le profil des répondants à l’étude mais également leur budget et leurs ressources humaines.

Cette mission d’observation a été confiée à l’agence par les partenaires du Contrat de filière : Région Nouvelle-Aquitaine, DRAC Nouvelle-Aquitaine, le CNV et le RIM.Voir toute l’enquête ici

[ÉTUDE] La représentation femmes/hommes dans le jazz et les musiques improvisées

AJC, Grands Formats, la Fneijma et ADEJ, en collaboration avec OPALE publient une étude sur « La représentation Femmes – Hommes dans le jazz et les musiques improvisées ».

« À l’heure où les inégalités entre les hommes et les femmes sont plus que jamais dénoncées, nous faisons le constat que le monde du jazz et des musiques improvisées ne s’est que trop peu emparé de ces questions de manière collective. »

Cette enquête mêle données quantitatives et entretiens auprès de 138 structures du domaine (50 structures de formation, 41 structures de diffusion et 47 équipes artistiques) pour illustrer le manque de considération accordé aux artistes féminines dans le milieu du jazz. des écarts bien ancrés dans la répartition des instruments, tout comme les écarts très marqués entre les fonctions d’administration et celles de direction.

Quelques chiffres clés : 

• plus de 74% des musiciens en formation professionnelles sont des hommes,
dans les grands ensembles, les femmes constituent 83% des chanteur.se.s, alors qu’elles ne sont que moins de 10% dans les effectifs de batterie/percussion, piano/clavier et cuivres,
• elles en représentent également que 3% dans les fonctions de direction artistique et de programmation des structures de diffusion, et 20% des fonctions de présidence dans les structures de diffusion.

 

« Le jazz et les musiques improvisées sont traversés par une division du travail asymétrique selon le sexe. Les musiciennes sont peu nombreuses, cantonnées à certains instruments et connaissent des parcours professionnels plus précaires. De façon plus générale, les femmes du secteur accèdent plus rarement aux fonctions de direction tout en assumant généralement la majeure partie des responsabilités familiales. Elles sont sur-représentées dans les fonctions de soutien des projets artistiques, confirmant ainsi une division sexuelle du travail tant horizontale que verticale. »


DÉCOUVRIR LA SYNTHÈSE DE L’ÉTUDE

[ÉTUDE] Publics musiques actuelles : profils et rapports aux risques auditifs

1/3 des adultes se rendent en concert avec des enfants,
le rock arrive en tête des styles musicaux sauf pour les jeunes générations !
la fréquentation des festivals est préférée par l’ensemble des moins de 35 ans.
8 sur 10 spectateurs ont déjà eu un acouphène ! Un chiffre inquiétant qui témoigne de troubles auditifs devenus courants.

Ce sont les chiffres issus de l’étude « fréquentation de concerts et rapports aux risques auditifs » menée auprès des publics (1393 personnes) de salles de concerts en France, suite à la campagne de prévention des risques auditifs « HEIN? » en partenariat avec les salles membres de la FEDELIMA et les relais régionaux d’AGI-SON.

Les objectifs de l’étude sont multiples : évaluer l’impact de la campagne préventive auprès du public afin de l’améliorer, connaître les pratiques du public en matière d’écoute musicale et de sorties, sonder l’évolution des comportements de protection quant aux risques auditifs.

Ces résultats vous seront présentés lors du Printemps de Bourges : infos ici.

Intervenantes :

Angélique Duchemin, directrice d’AGI-SON
Claire Hannecart, dirigeante du cabinet SoCo Etudes (Sociologie & Conseil)

[OBSERVATION] 20 notions et chiffres du spectacle vivant en Nouvelle-Aquitaine

L’A (Agence Culturelle Nouvelle-Aquitaine) publie la 6ème édition de son rapport « 20 notions et chiffres du spectacle vivant en Nouvelle-Aquitaine, consultez le ci-dessous !

Mêlant visualisations graphiques, données chiffrées et témoignages d’experts et de la profession, cette nouvelle synthèse dresse les repères essentiels du spectacle vivant sur l’emploi, la formation, le financement public ainsi que les équipes artistiques, les festivals, les structures de création ou de diffusion.

Produit par le Pôle Observation-ressources de l’agence, 20 notions et chiffres clés est le fruit d’un travail au long cours impliquant la collaboration de la DRAC, de la Région et de nombreux partenaires tels que Audiens, Pôle Emploi, l’AFDAS, ainsi que des réseaux, des fédérations et d’autres agences culturelles.

Traversée par les droits culturels, cette nouvelle édition est l’outil indispensable pour connaître et comprendre le spectacle vivant en Nouvelle-Aquitaine aujourd’hui.