Adhérer

au RIM

Vous êtes une structure dont l’activité principale est directement liée aux musiques actuelles…
  • Diffusion : salle de concert, festival, cafés-concert, booking, tour…
  • Accompagnement artistique : lieu de résidence, de répétition, développement artistique, production de spectacle…
  • Enregistrement : label, production phonographique, studio d’enregistrement,
  • Transmission : école de musique, lieu de transmission…
  • Médiatisation : radios, presse, TV, webzines…
Ou bien, vous travaillez étroitement et en complémentarité avec l’écosystème et ses acteurs.

Si vous avec envie de rejoindre la dynamique collective menée par les membres du RIM, voici un petit récapitulatif des choses à savoir, avant de procéder à votre demande d’adhésion !

Qui peut adhérer au RIM?

L’assemblée générale se compose des membres adhérents, organisés en collèges :

Le collège « musiques actuelles »

Rassemble toutes les personnes morales ayant au moins un an d’existence, dont l’activité principale est directement liée aux musiques actuelles et dont le siège social est situé en Nouvelle-Aquitaine. Elles doivent par ailleurs se trouver dans une situation d’indépendance de projet, de gestion et de décision

Le collège « partenaires associés »

Rassemble les personnes morales ayant au moins un an d’existence ou les personnes physiques répondant aux éléments décrits ci-dessous :

  • les établissements publics, les régies autonomes ou personnalisées exerçant tout ou partie de leur activité dans le secteur des musiques actuelles,
  • les personnes morales identifiées comme œuvrant dans les secteurs de la musique, de l’économie créative, du développement durable ou de l’économie sociale et solidaire et ayant un intérêt avéré pour les activités de l’association ou de ses adhérents,
  • les personnes physiques, nommées par cooptation par le conseil d’administration

Le collège « équipe »

Rassemble toutes les personnes physiques liées à l’association par un contrat de travail ou une convention de mise à disposition dans le cadre d’une mutualisation d’emploi.

Faisceaux d’indices

Les demandes d’adhésion sont toutes étudiées et votées par le Conseil d’Administration du RIM. Voici les faisceaux d’indices leur permettant de mesurer l’opportunité d’une demande d’adhésion :

  • volonté de contribuer à la réalisation de l’objet de l’association tel que précisé dans l’article 1.2 des statuts,
  • cohérence de la demande au regard des statuts et de l’éthique de l’association (article 1.3 des statuts),
  • volonté de coopération avec les autres adhérents de l’association,
  • démarche de la structure visant à avancer pour le bien commun au delà de son propre intérêt,
  • respect des autres adhérents, du RIM et de l’ensemble de l’écosystème,
  • posture, « commerciale » ou « opportuniste » du demandeur, d’adhérer au réseau pour atteindre un marché,
  • degré d’indépendance du demandeur vis-à-vis des principales structures industrielles de la filière,
  • degré de structuration et démarche de professionnalisation,
  • intérêt pour les secteurs de la musique, de l’économie créative, du développement durable ou de l’économie sociale et solidaire.

Ces indices s’apprécient au cours de la procédure de demande d’adhésion, à la lecture du formulaire de demande d’adhésion, et au cours des entretiens avec le salarié référent et l’administrateur.

Pourquoi adhérer au RIM?

S’engager

Adhérer au RIM c’est avant tout vouloir contribuer à l’objet de l’association : le développement équitable, coopératif et solidaire des musiques actuelles en Nouvelle-Aquitaine. Le RIM n’existe que grâce aux structures et aux personnes qui le composent. En adhérant au réseau, les membres s’engagent à : s’impliquer dans la vie de l’association, incarner le projet, répondre aux sollicitations, être présentes aux rencontres, et être dans une posture de partage avec les autres membres.

Coopérer

Comme les membres d’une même famille, les membres du RIM font le choix de s’inscrire dans une démarche de solidarité, d’engagement et de coopération vis-à-vis des autres membres. Adhérer c’est donc mettre ses savoirs-faire, ses compétences et ses ressources à disposition pour aider les autres, et vice-versa, trouver des soutiens, des réponses, des conseils.

Partager

Des temps de rencontres sont organisés pour favoriser l’échange de bonnes (ou mauvaises) pratiques entre professionnels. Ces rencontres, qu’elles soient formelles ou informelles, peuvent donner naissance à de belles coopérations.

Parler collectivement

En tant qu’interlocuteur direct des partenaires publics, le RIM porte la voix de ses adhérents et défend l’ensemble de la filière musiques actuelles auprès des partenaires publics (État, Région, Départements…).

Trouver une écoute

Notre gouvernance, nos adhérents et notre équipe salariée sont autant de ressources pour conseiller, soutenir les acteurs, et trouver des solutions au sein du réseau.

S’informer

Le RIM met à disposition des ressources, et informe les acteurs sur les appels à projets, dispositifs, salons pros, décrets, contrats… Afin de faciliter leurs activités au quotidien.

Débattre

Débats, ateliers, tables rondes, speed-meetings… Le RIM organise régulièrement différentes formes de discussions et de concertations avec ses adhérents mais aussi les partenaires publics et les autres filières, pour débattre des enjeux de la filière et inventer les leviers ensemble.

Construire ensemble

Le RIM organise notamment les concertations territoriales : rencontres organisées dans le cadre du « Contrat de Filière musiques actuelles et variétés en Nouvelle-Aquitaine » porté par l’État, la Région Nouvelle-Aquitaine et le CNM. D’autres temps de co-construction sont organisés pour réfléchir ensemble sur des enjeux tels que la transition numérique, les droits culturels, la mutualisation, la concentration…

Le RIM s’engage à

Le RIM s’engage à conduire un projet d’activité ayant pour objectifs :

  • l’animation et le développement territorial
  • la co-construction des politiques publiques
  • la valorisation et la promotion des initiatives artistiques et culturelles
  • l’accompagnement et le développement professionnel

Le RIM porte, dans la mise en œuvre de ses actions, des engagements vis à vis de ses adhérents :

  • la transparence,
  • la non concurrence avec des actions portées par les adhérents,
  • la confidentialité des données des adhérents,
  • l’équité de traitement de chacun de ses adhérents,
  • la proximité avec chacun de ses adhérents,
  • la bienveillance vis à vis de ses adhérents,
  • la notion d’ouverture aux idées, aux projets, aux thématiques,
  • la neutralité artistique,
  • l’accompagnement de ses adhérents auprès des institutions et partenaires publics,
  • l’accompagnement de ses adhérents dans leurs démarches d’expérimentation et d’innovation.

Les adhérents s’engagent à

Les adhérents s’engagent à conduire un projet en cohérence avec l’objet et les valeurs portées par l’association, notamment les articles 1.2 et 1.3 des statuts.

Ils s’engagent par ailleurs à :

  • participer aux dynamiques de l’écosystème culturel local, régional et/ou national,
  • s’impliquer dans la vie associative et ne pas nuire délibérément à la bonne marche de la gouvernance de l’association,
  • agir en bienveillance et respecter les projets associatifs, artistiques et culturels des autres adhérents de l’association,
  • privilégier le partage d’expériences, de connaissance ainsi que les démarches solidaires,
  • rechercher la complémentarité et la coopération avec les autres adhérents de l’association, notamment par la création d’espaces et dialogue et de concertation,
  • promouvoir leur appartenance à l’association et, dès que possible, porter la voix de l’association,
  • fournir tous les ans le compte-rendu de leurs activités de l’année écoulée et le projet de l’année en cours, accompagnés des documents comptables inhérents ainsi que de tout document nécessaire à la transparence et à la bonne compréhension de leurs activités,
  • transmettre les informations et actualités du RIM à leur gouvernance et à leur équipe salariée,
  • répondre aux sollicitations de l’association dans un délai raisonnable,
  • s’acquitter de leur cotisation.

Cotisation

L’adhésion s’effectue sur l’année civile, le montant de la cotisation est annuel (pas de proratisation en fonction du mois d’adhésion, ni de remboursement en cas de départ de l’adhérent en cours d’année).

Un appel à cotisation est envoyé chaque année avant l’Assemblée Générale. Seuls les adhérents à jour de leur cotisation pourront y participer et voter. Toute cotisation versée à l’association est définitivement acquise. Il ne saurait être exigé un remboursement de cotisation en cours d’année en cas de démission, d’exclusion, ou de décès d’un membre.

Le Conseil d’Administration se garde le droit de réévaluer le montant de la cotisation si des cas particuliers d’adhérents se présentent.

Cotisations fixes

Le montant de la cotisation des personnes morales relevant du collège « Partenaires Associés » est de 300€/an (montant plancher, participation libre au-delà).

Le montant de la cotisation des personnes physiques relevant soit du collège « Partenaires Associés » soit du collège « Équipe » est de 10€/an (montant fixe).

Cotisations proportionnelles

Le montant de la cotisation pour les membres du collège « Musiques actuelles » est de 0,1% du volume des produits sur l’année n-2.

Le montant plancher est de 50€.

Le montant plafond est de 500€.

Pour les adhérents provenant de l’ex FEPPIA, une règle spécifique de rattrapage progressif sur 5 ans sera mise en place, en partant d’une cotisation 2017 à hauteur de 0,05% du volume des produits sur l’année n-2, puis de 0,06% en 2018 et ce jusqu’à atteindre 0,1% de l’ensemble des produits.

Comment adhérer au RIM?

Voici les différentes étapes à suivre pour effectuer une demande d’adhésion :

1. Remplir le formulaire de demande d’adhésion ci-contre

Attention: voici la liste des documents que vous devrez fournir en page 2 de ce formulaire :

Statuts
Projet d’activité
Dernier rapport d’activité (n-1)
Rapport d’activité n-2 (si la structure existe depuis + de 2 ans)
Derniers états financiers (n-1)
Derniers états financiers n-2 (si la structure existe depuis + de 2 ans)
Autres pièces permettant d’appuyer votre demande
Autres éléments de communication (logo, photos…)

2. Le ou la délégué(e) territorial(e) du RIM, en charge de votre département vous contactera pour organiser une rencontre.

T1 (Landes, Pyrénées-Atlantiques) : Ugo Cazalets
T2 (Gironde) : Madeline Rey
T3 (Corrèze, Dordogne, Lot-et-Garonne) : Florent Teulé
T4 (Creuse, Vienne, Haute-Vienne) : Nicolas Antoine
T5 (Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres) : Benjamin Suhard

3. Échange avec un(e) élu(e) au Conseil d’Administration du RIM qui rendra compte de votre candidature au reste du C.A.

4. Votre demande sera ensuite étudiée par le Conseil d’Administration (au cours du trimestre)

Pour toute question supplémentaire, nous restons à votre disposition, à l’adresse adhesion@le-rim.org.