Journée de restitution de l’enquête sur les musiciennes en Charente

Mercredi 22 Juin – 9h30 à La Nef 

En 2019, 17% des artistes programmé·e·s dans les lieux musiques actuelles étaient des femmes, et elles ne représentaient que 15% des adhérent·e·s des studios de répétition.

Depuis septembre 2021 la Nef observe les musiciennes charentaises et leurs parcours, dans les lieux d’enseignement, en studios de répétition, les carrières des artistes professionnelles locales, pour comprendre leurs projections et saisir les ruptures ou problématiques spécifiques.

Cette journée de restitution a pour but de partager entre professionnel.les les résultats de cette enquête, d’entendre des témoignages d’artistes et de chercheur·euse·s, d’échanger entre porteur·euse·s de projet sur les actions à mettre en place localement.

Déroulé de la journée : 

Matinée :
9h30 : Accueil
 

10h00 : Présentation des résultats de l’enquête, mise en perspective et débat

12h30-14h00 : Repas

 
Après-midi
Quelles actions à envisager dans nos structures ?
En partenariat avec la Fédélima.

Comment travailler avec les pouvoirs publics sur ces enjeux ?

16h00-17h00 : Clôture de la jounée
 
En présence de Reine Prat, autrice et ancienne haute fonctionnaire à la Direction Générale de la Création Artistique.
Une journée en partenariat avec la Fédélima et le RIM.

⚠️Inscriptions obligatoires⚠️
Merci de confirmer votre présence à la restitution, au déjeuner et aux ateliers à g.robin@lanef-musiques.com 

Lancement de l’enquête flash #2 Culture vs Covid-19

Le RIM se mobilise depuis bientôt un an, au côté de l’UFISC, ses organisations membres et plusieurs organisations, réseaux, fédérations, auprès des structures artistiques et culturelles et de l’ensemble de nos concitoyen·ne·s pour faire face à l’extension et à l’impact de l’épidémie de COVID-19.

En avril dernier, cette Mobilisation et Coopération Art et Culture contre la COVID-19 lançait une grande enquête nationale sur l’impact de la crise sanitaire sur les acteur∙rice∙s artistiques et culturel∙le∙s et les mesures et accompagnements pour y faire face (dont les résultats sont consultables en ligne).

Nous souhaitons aujourd’hui approfondir collectivement, à l’aune de cette première enquête et de l’année écoulée, notre connaissance commune des difficultés et des problématiques que vous rencontrez aujourd’hui.

C’est pourquoi nous participons à la diffusion et à la réalisation de cette seconde enquête flash, de rayonnement national et adressée à l’ensemble du champ culturel.

Aussi, nous vous invitons à prendre quinzaine de minutes pour répondre au questionnaire en ligne accessible au lien ci-dessous :

 Alors que l’année 2020 vient de s’achever, nous souhaitons désormais disposer d’indicateurs précis permettant la comparaison entre les exercices réalisés 2019 et 2020 des structures, afin de mesurer l’impact réel de la crise sur l’économie et l’emploi dans le secteur des arts et de la culture.

Les renseignements que vous nous donnerez permettront ainsi d’affiner nos arguments auprès des pouvoirs publics – gouvernement et collectivités – concernant les aides et dispositifs à poursuivre, à renforcer ou à réinventer pour maintenir notre secteur en activité à travers des remontées objectives et de terrain. Ils nous permettront également de poursuivre et de renforcer notre accompagnement au plus près des réalités de chacun∙e !

Pour toute question ou information complémentaire concernant cette enquête, vous pouvez nous contacter directement ou envoyer un message à : enquetecovid19@ufisc.org

Nous vous remercions vivement pour votre implication !

[ENQUÊTE D’IMPACTS] COVID-19 & Musiques Actuelles en Nouvelle-Aquitaine

CONTEXTE

En réaction aux premières annonces d’annulation des manifestations de plus de 5000 personnes, puis de 1000 personnes, le RIM a décidé de lancer dès le 16 mars, jour de l’annonce officielle du confinement national, une enquête d’impacts du Covid-19 sur les acteurs de la filière Musiques Actuelles en Nouvelle-Aquitaine.

Cette enquête compile les données de 181 répondants : lieux de diffusion (salles de concerts, cafés-cultures…), festivals, producteurs de spectacles, éditeurs et producteurs phonographiques, écoles de musique, structures d’action culturelle, studios d’enregistrement, lieux de répétition, disquaires, médias musicaux…

Elle dresse un état des lieux des conséquences de la crise sanitaire sur une période donnée : du 16 mars au 1er avril 2020. Les chiffres qui en ressortent ne sauraient donc rendre compte de l’impact réel, et bien plus important, que la crise aura sur le secteur musical.

L’enquête est volontairement très simple, minimaliste, afin de pouvoir obtenir très rapidement des chiffres indicatifs et des retours qualitatifs pour favoriser notre accompagnement. Il faut donc plutôt appréhender ces chiffres comme des ordres de grandeur que comme des statistiques abouties et scientifiquement justes. Il conviendra donc de refaire une enquête plus précise en fin de crise pour mesurer les impacts a posteriori.

CHIFFRES CLÉS

181 répondants, 4097468€ de pertes financières, 883 emplois permanents impactés pour 492 équivalents temps plein, 2778 contrats intermittents impactés et 948 salariés en chômage partiel

LIRE L’ENQUÊTE

TÉLÉCHARGER L’ENQUÊTE

RELAYER L’ENQUÊTE – LE KIT

[GRANDE ENQUÊTE] La filière musiques actuelles en Nouvelle-Aquitaine

L’A. lance la 2ème étape de la démarche d’observation des musiques actuelles en Nouvelle-Aquitaine : l’enquête, qui permettra de réaliser le portrait socio-économique des acteurs de la filière.

La démarche d’observation des musiques actuelles démarrée par la carte des principales structures de la filière (ci-dessous), conçue avec la participation des acteurs professionnels, se poursuit maintenant par une 2ème étape : l’enquête.

Voir en plein écran

Une enquête va donc être menée pendant un mois sous la forme d’un questionnaire en ligne. Il permettra de dresser le portrait socio-économique des acteurs de la filière.

Répondre à l’enquête

Une restitution publique de ce travail est prévue en début d’été à l’occasion d’un temps fort du contrat de filière.