Logo_SOLIMA

[REPORTAGE] Rencontres du SOLIMA Creuse, vers une SMAC creusoise ?

Peu avant les fêtes de fin d’année se tenait à Guéret un temps de concertation entre différents acteurs du département et de la région :  des artistes, des représentants de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles), des associations creusoises dans le secteur culturel ainsi que des salariés du Réseau des Indépendants de la Musique. Retour en texte et en images sur cette journée « Musiques actuelles en milieu rural : un levier de développement local ».

Le SOLIMA Creuse ou Schéma d’Orientation des Lieux de Musiques Actuelles en territoire creusois, est une structure ayant pour objet depuis 2017, de dynamiser les actions culturelles sur son territoire, à l’image de cette réunion d’acteurs dans l’espace André Lejeune.


La matinée fut consacrée à présenter le SOLIMA Creuse, ses apports, ses intervenants réguliers, les résidences territoriales qu’il met en place – dont bénéficie notamment l’artiste Angéla Flahaut – ainsi que son projet d’accompagnement sur les rails, dont a bénéficié l’artiste Mathieu Delarbre.

Parmi les intervenant, nous avons pu retrouver :

  • Rémi Faure (SOLIMA Creuse – voir interview en fin d’article).
  • Véra Bezsonoff (FEDELIMA).
  • Marianne Valkenburg (DRAC – voir interview en fin d’article).
  • Nos deux artistes Angéla et Mathieu cités plus tôt.
  • Florent Teulé (RIM).
  • Jean-Michel Lucas (intervenant Droits Culturels).
  • Angélique Védrine (Département Creuse).
  • Hervé Herpe (la Guéretoise).
  • Pascal Gaméra (La Naute à Champagnat).
  • Eric Correia (Conseiller Régional Nouvelle-Aquitaine).

Un collège d’acteurs venant de différents horizons, mais tous réunis pour répondre à des problématiques communes et apporter leur pierre à l’édifice d’une journée bien animée.

Nos intervenants du jour !

Organisation du SOLIMA

Le début d’après midi fut dédié à la mise en œuvre de petits « ateliers-débats » sur différents thèmes donnés. On y retrouve pêle-mêle, des sujets comme l’égalité homme-femme, les droits culturels – où M. Jean-Michel Lucas est intervenu –  la question du financement et des subventions dans les musiques actuelles… Le tout animé par les salariés du RIM et des adhérents au SOLIMA.

De gauche à droite : Jean-Michel Lucas, Florent Teulé et Rémi Faure.

Une fois le bilan de ces ateliers effectués, l’heure était venue pour le SOLIMA Creuse d’aborder une des thématiques phares du champ d’action de la structure : la mise en place d’une SMAC (Scène de Musiques ACtuelles) Creusoise, qui aurait la particularité de ne pas être liée à une salle en particulier, mais à tout un champ de lieux de musiques actuelles qui formerait, par la force de ce collectif, la SMAC en Creuse, désirée par les différents acteurs du département.
Les objectifs de ce fonctionnement seraient entre-autres de valoriser les actions du département, de favoriser l’accès à la culture et à la musique, et de ne pas tomber dans le piège de centraliser le cœur de l’activité sur une seule ville du département.


Enfin, la soirée s’est achevée sur deux concerts, celui d’Angela Flahaut et de Aldidmat (groupe de Mathieu Delarbre), deux artistes bénéficiant des modules d’accompagnements et de résidence du SOLIMA, de façon à mettre en pratique ce pourquoi cette structure existe avant tout : la diffusion de musiques actuelles.


Envie d’en savoir plus sur cette journée ? Jetez un œil à la synthèse de cette journée réalisée par le collectif Zélie !

Article du 25/01/2019 de lamontagne.fr

Site du SOLIMA Creuse

Chronique Radio pulsar du 07/01/2019 (Interviews de Rémi Faure et de Marianne Valkenburg)

Chronique du 26/01/2016 sur les droits culturels, par Radio Pays de Guéret (intervention de Jean-Michel Lucas)

En vidéo : la dynamique des musiques actuelles en Creuse