Pourquoi adhérer ?

Adhérer au RIM c’est…

Affirmer son engagement

Adhérer au RIM c’est avant tout vouloir contribuer à l’objet de l’association : le développement équitable, coopératif et solidaire des musiques actuelles en Nouvelle-Aquitaine. Le RIM n’existe que grâce aux structures et aux personnes qui le composent. En adhérant au réseau, les membres s’engagent à : s’impliquer dans la vie de l’association, incarner le projet, répondre aux sollicitations, être présentes aux rencontres, et être dans une posture de partage avec les autres membres.

S’inscrire dans une démarche de solidarité et de coopération

Comme les membres d’une même famille, les membres du RIM font le choix de s’inscrire dans une démarche de solidarité, d’engagement et de coopération vis-à-vis des autres membres. Adhérer c’est donc mettre ses savoirs-faire, ses compétences et ses ressources à disposition pour aider les autres, et vice-versa, trouver des soutiens, des réponses, des conseils.

Rencontrer ses pairs, échanger sur ses pratiques

Des temps de rencontres sont organisés pour favoriser l’échange de bonnes (ou mauvaises) pratiques entre professionnels. Ces rencontres, qu’elles soient formelles ou informelles, peuvent donner naissance à de belles coopérations.

Être représenté⋅e auprès des politiques publiques

En tant qu’interlocuteur direct des partenaires publics, le RIM porte la voix de ses adhérents et défend l’ensemble de la filière musiques actuelles auprès des partenaires publics (État, Région, Départements…).

Trouver une écoute et des conseils

Notre gouvernance, nos adhérents et notre équipe salariée sont autant de ressources pour conseiller, soutenir les acteurs, et trouver des solutions au sein du réseau.

S’informer des actualités de la filière

Le RIM met à disposition des ressources, et informe les acteurs sur les appels à projets, dispositifs, salons pros, décrets, contrats… Afin de faciliter leurs activités au quotidien.

Faire entendre sa voix (et entendre celle des autres)

Débats, ateliers, tables rondes, speed-meetings… Le RIM organise régulièrement différentes formes de discussions et de concertations avec ses adhérents mais aussi les partenaires publics et les autres filières, pour débattre des enjeux de la filière et inventer les leviers ensemble.

Contribuer à la construction de l’écosystème et ses perspectives

Le RIM organise notamment les concertations territoriales : rencontres organisées dans le cadre du « Contrat de Filière musiques actuelles et variétés en Nouvelle-Aquitaine » porté par l’État, la Région Nouvelle-Aquitaine et le CNM. D’autres temps de co-construction sont organisés pour réfléchir ensemble sur des enjeux tels que la transition numérique, les droits culturels, la mutualisation, la concentration…

Vous souhaitez adhérer ? C’est par ici.