Capture du 2017-09-29 12-43-50

[CONTRATS AIDÉS] Les actions en cours

La suppression immédiate de milliers de contrats aidés est une menace supplémentaire pour la pérennité des associations et pour les missions d’intérêt général qu’elles portent, dans un modèle français reposant sur une forte implication du tiers secteur et de l’économie solidaire.

Dans le champ artistique, cette mesure a un impact d’autant plus négatif que les associations représentent la très grande majorité des employeurs (par exemple, plus de 82% pour le spectacle vivant ). Par effet de levier, c’est évidemment l’ensemble de l’écosystème créatif qui va subir un contrecoup violent : au-delà du resserrement économique d’un secteur particulièrement dynamique, c’est toute la vie culturelle du pays qui va s’en ressentir.

Il est impératif que nous puissions alerter, chiffres à l’appui, sur les conséquences désastreuses de cette mesure, annoncée brutalement et sans concertation, à la fois pour les salarié.e.s et les structures concernés, pour les projets en cours et qui risquent de ne jamais aboutir, mais surtout pour tous nos concitoyens qui sont tout à la fois les acteurs et la raison d’être de ces actions d’intérêt général. Cette enquête nous permettra aussi de consolider nos propositions dans le cadre d’un dialogue avec le gouvernement.

L’UFISC – Union Fédérale d’Intervention des Structures Culturelles a initié plusieurs actions afin de mesurer l’impact de cette mesure sur le secteur associatif et d’alerter les partenaires publics sur les dangers qu’elle représente.

Source : http://ufisc.org

>> COURRIERS ET COMMUNIQUÉS

>>  Consultez le courrier de l’UFISC rédigé à l’attention de la ministre du Travail et la ministre de la Culture.

> Télécharger le communiqué de l’Ufisc pour un déblocage des emplois aidés et une concertation élargie sur ces dispositifs.

> La lettre de mission à Jean-Marc Borello

>> Communiqué du Collectif des Associations Citoyennes 

>> LANCEMENT D’UNE ENQUÊTE NATIONALE

Une enquête flash a été lancée par l’UFISC et la FEDELIMA auprès des associations, et plus largement auprès des acteurs de l’ESS. Elle a été clôturée le 29 septembre dernier. Le RIM s’est associé à l’Ufisc pour relayer cette enquête auprès de ses adhérents et participera à l’analyse de ses résultats.

>> Lien vers l’enquête de l’Ufisc

>> RECOURS AUPRÈS DU CONSEIL D’ÉTAT

Le Collectif des Associations Citoyennes (CAC) participe à un recours auprès du Conseil d’État en raison de l’atteinte au pouvoir d’agir des associations au service de l’intérêt général.

>> CARTOCRISE
Le syndicat ASSO propose une « cartocrise » des contrats aidés afin de mesurer et de mettre en lumière les conséquences de leur suppression, dés aujourd’hui, en terme d’emplois et d’activités sur les territoires. Les acteurs ont la possibilité de contribuer à cette carte en ligne.
>> PÉTITION