img_20181010_180224-3889138

[REVUE DE PRESSE] Les festivals du Limousin en sursis à cause de subventions bloquées

Les festivals du Limousin sont dans une situation critique face aux retards  de versement de subventions européennes (FEADER)  qu’ils attendent depuis deux voire trois ans, pour être pérennisés. Le blocage est au niveau régional. Focus dans la presse :

Des festivals du Limousin en sursis faute de subventions bloquées – France 3

Ils sont neuf festivals en Limousin, de plus ou moins grande envergure : festival aux champs de Chanteix en Corrèze, Rock en Marche et le Lézard vert en Creuse ainsi que Zicanouic, le Buis blues festival, les nuits musicales de Cieux, graines de rue, le festival du Haut Limousin et le festival d’été de Bellac, en Haute-Vienne.

Ils attirent chaque été depuis années des milliers de spectateurs, animent des coins de campagne et tirent la sonnette d’alarme.

Chaque année, les organisateurs déposent des dossiers de subventions, localement et surtout auprès de l’Europe qui favorise les initiatives en milieu rural grâce aux fonds Feader. Ces subventions d’au moins 10 000 euros peuvent représenter le quart, voire le tiers des budgets. Mais depuis deux, voire trois ans, les festivals n’en ont pas encore vu la couleur. »

Voir le reportage de France 3 du 11 octobre 


Les festivals ruraux du Limousin au bord de l’extinction – Le Populaire.

Les fonds européens FEADER n’ont pas été versés aux organisateurs des festivals depuis 2015. Sans ce soutien financier, certains pourraient disparaître dès 2019.

Article dans Le Populaire du 12 octobre


Qui bloque le robinet? L’Echo du Centre

Les représentants de neuf associations portant des festivals en Limousin se sont réunis mercredi soir à Limoges. Tous se trouvent en situation critique en raison d’un retard considérable du versement des fonds européens FEADER qui leur ont été attribués.

Article dans L’Echo du Centre du 12 octobre.