PRINTEMPS-DE-BOURGES-2018_3762893940188711113

[RDV] La Nouvelle-Aquitaine au Printemps de Bourges

Du 24 au 29 avril, les professionnels et les artistes de Nouvelle-Aquitaine vous donnent rendez-vous au Printemps de Bourges !

LES ARTISTES DE NOUVELLE-AQUITAINE

Lauréats des sélections régionales organisées dans les 3 antennes territoriales : la Rock School Barbey (Bordeaux), 6Team Prod (Meyssac), et aux Abattoirs (Cognac), ils se produiront sur la scène des Inouïs du Printemps de Bourges.

DAMPA

Derrière une montagne de machines et de câbles, Dampa rêve. C’est la fusion de deux êtres qui produit ces rythmes, ces rimes et ces douces enveloppes électroniques qui d’ores et déjà retentissent pour Yves Saint Laurent et habillent les embruns de son parfum Black Opium. Angéline et Victor, dans une étreinte, partagent leurs imaginaires musicaux foisonnants et sortent doucement de leur isolement fertile pour révéler une musique emprunte de soul électronique et de synthés analogiques. Pénétrer leurs refuge, c’est osciller entre la voix profonde d’Angéline et la puissance créatrice de Victor, pour s’envoler à la lumière de leur univers hybride, planant au dessus de toute frontière.

FB / Page Artiste

Accompagné par La Sirène

MALIK DJOUDI

« Tu sais, j’ai peur de rien, à part du vide, qu’il anime mes lendemains ». Non, Malik Djoudi n’a peur de rien et son premier album vient combler un vide dans le paysage français. Un romantisme de dandy pas trop sûr de lui, qui convoque Christophe, Sébastien Tellier et William Sheller, une voix qui flotte dans les airs tout près de Connan Mockasin, une sourde intensité mélodique qui trouble à la manière de Blonde Redhead, une intimité dont James Blake a retrouvé le secret… Et des mots en français qu’il manie avec grâce et candeur, sur une trame électro pop toute aussi épurée.

FB / Site web

Accompagné par La Sirène

NOVEMBRE

Une vague de froid s’est abattue sur la ville. Frissonnent déjà au coin du feu les premières rimes de ces deux ombres en peine : L’un, aux pratiques et rituels douteux, n’écoutant que ses pulsions, laissant place à une part d’improvisation qui laisse parfois des traces derrière chacun de ses passages……L’autre, son précieux majordome, son bras droit pas très bavard terminant le boulot et dont le seul but est de faire briller les cuivres et les scènes de crimes de Monsieur.Les deux couturiers hors pairs vous invitent à les espionner en collant l’oreille à la cloison ou les épier par un trou de serrure … Quand le sucre rencontre le sang… Laissez-vous malmener par leur musique de chevet…

TAMPLE

Laissez-vous embarquer dans un voyage atypique à bord d’un vaisseau vaporeux. Une promesse de plongeon au creux des vagues accompagné de sons aquatiques, électroniques, rêveurs et entêtants. Les horizons sont colorés, la voix est vibrante et tient la promesse de vous amener dans les limbes, au rythme d’une puissance douce, parfois mélancolique. Il suffit de fermer les yeux, de vous laisser transporter vers des univers magiques aux mille chimères.

FB / Site web

Accompagné par La Rockschool Pro


LE RENDEZ-VOUS DES ANTENNES

Avis à tous les professionnels : passez faire un coucou à nos adhérents, la Rock School Barbey (Bordeaux), 6Team Prod (Meyssac), et Les Abattoirs (Cognac) au Rendez-vous des Antennes. Grande « messe » où tourneurs, programmateurs, éditeurs, labels, manageurs, chargés de com et attachés de presse viennent rencontrer les artistes iNOUïS. C’est aussi un festin de spécialités venues des quatre coins de France et de la Francophonie. On s’y donne rendez-vous pour reprendre des forces et partager les claques musicales de l’après-midi iNOUïS. Parfois on tombe sur un visage familier et on tente de déchiffrer discrètement son nom sur le badge. On en repart rassasié, désaltéré et les poches pleines de CDs.


LES SHOWCAVES

Portés par Musicalarue et Ulysse Maison d’Artistes

Des showcases dans une jolie cave, pour partager des moments généreux et conviviaux réservés aux professionnels (sur invitation) où découvrir de beaux artistes en dégustant des bonnes choses…

du mercredi au vendredi, de 15h à 18h à deux pas de l’espace pro et du 22 ; 28bis, rue Fernault – 18000 Bourges


CONFÉRENCES

Mercredi 25 Avril 2018
15h – 18h : Tour de France du Développement d’Artistes – Étapes Centre-Val de Loire
Lieu : Auditorium, espace de réception

Organisée par la Fraca-Ma

Afin de contribuer à la reconnaissance de nouvelles formes d’entreprenariat, dédiées à la production et à la promotion d’artistes émergents, les Pôles et Réseaux Régionaux des musiques actuelles ont organisé un Tour de France du Développement d’Artistes. La Fraca-Ma en coordonne l’étape Centre-Val de Loire, en partenariat avec le Printemps de Bourges. Conférence et ateliers sont au programme, traversés par la thématique « modèle économique et structuration de l’activité ».

Inscriptions ici.


Jeudi 26 Avril 2018
11h – 12h30 : Speed-listening : à l’écoute des nouvelles vibrations mondiales !
Lieu : Auditorium Mozart

Organisée par Zone Franche.

Les musiques du monde se réinventent aujourd’hui dans de nouvelles vibrations, puisant dans les racines traditionnelles et se propulsant dans des énergies hybrides, urbaines et souvent engagées. Décryptage en musique de quelques figures et tendances fortes de cette nouvelle scène mondiale. Avec également quelques repères chiffrés sur l’état d’un secteur en pleine effervescence.

Modératrice : Hortense Volle, journaliste à RFI, France Inter et Pan African Music

Intervenants : Pierre-Henri Frappat, directeur de Zone Franche

Marie-José Justamond, directrice du festival Les Suds à Arles et membre du conseil d’administration de Zone Franche

Mounir Kabbaj, directeur de Ginger Sounds et secrétaire général de Zone Franche


15h30 – 17h : « Je t’aime, moi non plus? » ou comment établir un contrat de confiance entre collectivités territoriales et acteurs culturels

Lieu : Auditorium, Espace de réception

Organisée par le SMA

« Sans les liens étroits qui les lient avec leurs collectivités territoriales (ville, communauté d’agglomération ou de communes, département, région, etc.), de nombreux festivals et salles de concert ne pourraient mener à bien leurs actions en direction des artistes et des publics. Pour autant si personne ne conteste le caractère positif de ces partenariats public/privé, des frictions peuvent apparaître tant les visions et les modes de fonctionnement divergent.

Mise à disposition d’un bâtiment ou d’un espace, subventions, conventions, délégations de service public, etc., ces relations partenariales se tendent parfois voire dérapent… Si les acteurs culturels se posent les questions du soutien, jusqu’où les collectivités ont-elles le droit de s’immiscer dans la gestion de ces structures sans qu’il s’agisse pour autant de gestion de fait ? En effet, jusqu’où peuvent-elles intervenir ? La loi LCAP rappelle le principe de liberté de programmation, mais des exemples récents interrogent sur la pression que subissent les équipes… Peuvent-elles aussi imposer des contreparties qui semblent parfois disproportionnées au regard de leur intervention? Quel est le rôle de l’État dans de ces relations souvent pluripartites ?

Modérateur : Yves Bommenel, président du SMA

Intervenants :
– Jean-Philippe Lefèvre, maire-adjoint de Dole à l’action culturelle, l’évènementiel et aux relations internationales et membre du Conseil d’Administration de la FNCC
– Frédéric Lombard, conseiller musique DRAC Centre
– Colas Amblard, docteur en droit et avocat associé chez NPS Consulting
– Arnaud Monnier, codirecteur de l’EMB Sannois


16h – 17h30 : La qualité sonore est-elle un outil de prévention des risques auditifs ?
Lieu : Auditorium Mozart

Organisée par Agi-Son

Le nouveau décret limitant les niveaux sonores (102 dBA et 118 dBC) prévoit l’obligation de diffusion de protections auditives au public des concerts. Si les protections auditives sont des outils de prévention utiles, vont-elle devenir la norme pour écouter la musique live.

En regard des résultats de l’évaluation de sa campagne de prévention « Hein? », AGI-SON propose d’explorer le sujet de la qualité sonore dans un cycle de rencontres. Ce premier échange, à Bourges, sera l’occasion d’interroger l’origine de la source sonore : les musiciens.

Qu’est-ce que la qualité sonore en live? Qu’implique-t-elle dans la gestion du son sur scène? Qu’est-ce qu’une « bonne gestion » du son de scène? Est-ce que nos modèles de diffusion en live sont les bons? Quel lien est établi entre le musicien et le mixeur? Quelle qualité sonore propose l’artiste au public ?

Intervenants :

-Angélique Duchemin, coordinatrice nationale AGI-SON

-Nicolas Schauer, Batteur des Wampas

-Julien Soulié directeur du FAIR

-Elsa Deftari, sonorisatrice – tournée Shaka Ponk

-Alone & Me, artiste


Vendredi 27 Avril 2018
11h – 13h : SPEED-MEETING avec le CNV et le FC
Lieu : Auditorium, espace de réception

Organisée par le CNV et le FCM

Le CNV et le FCM proposent aux professionnels présents pendant le festival de rencontrer leurs équipes sous forme de speed-meeting. Vous souhaitez présenter votre projet en vue du dépôt d’une demande d’aide?

Prenez rendez-vous avec :

  • Le CNV sur les programmes de soutien aux entreprises de spectacles, déclaration des spectacles, l’affiliation, l’observation et la ressources —

Le FCM sur les programmes de soutien aux festivals, préproduction scénique et showcase — Le FCM sur les programmes de productions phonographiques et audiovisuelle.


11h – 12h30 : Les droits des artistes interprètes confrontés aux nouveaux médias
Lieu : Auditorium Mozart

Organisée par la SPEDIDAM.

Quels sont les droits des artistes interprètes face aux différentes plateformes de streaming et de vente en ligne ?

Les différentes aides de la SPEDIDAM

Intervenant : Guillaume DAMERVAL, gérant de la SPEDIDAM