Concertations territoriales

Les différentes parties prenantes de l’écosystème des musiques actuelles interagissent dans un contexte d’une grande complexité, aux évolutions rapides (artistiques, sociales, économiques, territoriales, législatives, réglementaires et autres). La question de l’information, du débat et de l’arbitrage collectif devient ainsi nécessaire, autant pour la juste compréhension des enjeux liées aux musiques actuelles que pour la co-construction de politiques publiques efficientes. La Concertation Territoriale, instituée dans le cadre du Contrat de Filière « musiques actuelles et variétés », est ainsi définie comme un espace de dialogue pérenne et sécurisé entre les parties prenantes des musiques actuelles, lesquelles se donnent comme objectif d’associer chacun, à parts égales, dans l’identification des problématiques ou des opportunités du secteur, dans l’analyse de ces thématiques et la recherche de solutions communes visant l’intérêt général.

 

Les espaces d’échange

  • Concertations sous diverses formes et circulant sur les territoires
  • Plénières visant à synthétiser les échanges et les pistes de travail

  • Exploration d’autres moyens permettant une meilleure compréhension des enjeux des musiques actuelles (vidéos, site Internet, …)

 

PARTENAIRES