2 AG RIM © Mathieu Prat_redim

[ANNIVERSAIRE] Le RIM souffle sa première bougie !

Voilà 1 an tout pile que le RIM est né !

Le 19 janvier 2017, les réseaux musiques actuelles des anciennes régions (Feppia, Rama, Prma) et des acteurs du Limousin fusionnaient pour donner naissance au Réseau des Indépendants de la Musique sur la grande région Nouvelle-Aquitaine.
12 départements
122 adhérents
… le défi est de taille
Depuis, le bébé a grandi, il a mûri, il s’est structuré. Ses adhérents se sont fédérés, ils ont entamé des coopérations, et de nouveaux ont même rejoint la famille. Évidemment, nous n’en sommes qu’aux prémices… mais déjà :
Petite rétrospective du travail accompli en 2017 !

 1 projet associatif

Le projet associatif, les statuts et le règlement intérieur du RIM ont été rédigés, puis votés par les adhérents en Assemblée Générale.

 


27 structures représentées au CA

5 sièges « activités » : spectacle vivant, musique enregistrée, éducation accompagnement transmission, médias et partenaires associés.

Et 5 sièges « territoire » sur toute la région.


9 salariés recrutés

L’équipe est au complet depuis le mois d’octobre dernier : 17 salariés surmotivés pour mener à bien les projets du RIM !

 


2 nouveaux bureaux

L’équipe s’est installée dans les locaux de la Filature de l’Isle à Périgueux et au Centre d’Affaires Jean-Jacques Bosc à Bègles. Et toujours l’équipe de Poitiers sur le site de l’agence culturelle L’A.

 


18 chantiers de travail initiés

Sur des thématiques comme : la gestion sonore, les droits culturels, les médias, les festivals, le développement artistique, les SMACs, les Cafés-Culture…

 


2 Assemblées Générales

Réunissant plus de 110 acteurs, ces temps de cohésion ont été clés pour la vie asso du RIM. Notre prochaine aura lieu les 15 et 16 mai au Confort Moderne à Poitiers !

 


2 sites internet créés
91 news / 66 articles

La communication s’est déployée au sein du réseau et vers l’extérieur : partenaires, grand public, autres acteurs, autres filières… Nous avons créé 2 sites internet depuis octobre 2017 : www.le-rim.org et www.musiquesactuelles-na.org.


43 volontaires en service civique

Coordonnés par le RIM : recrutement, prise de poste, journées d’accueil, formations et accompagnement des structures d’accueil !

 


35 points de vente
70 visites

Dans le cadre de sa mission, Noémie a organisé deux grandes tournées des disquaires et librairies qui composent le réseau de distribution du RIM.


46 pages promo

Les pages promos sont un outil mis à disposition par le RIM à ses adhérents labels et développeurs d’artistes. Elles leurs permettent de promouvoir facilement leurs artistes et leurs sorties.

 


1 contrat de filière signé
3 journées d’infos

Le RIM a participé à la co-construction du contrat de filière musiques actuelles et variétés signé le 1er septembre en présence de la Ministre de la Culture. Nous avons en charge la coordination de la concertation territoriale.


26 projets lauréats

Des appels à projets lancés en 2017 dans le cadre du Fonds Créatif Nouvelle-Aquitaine :

– développement des coopérations professionnelles
– soutien aux labels structurants
– développement numérique et nouveaux usages

3 journées de concertation

6 thématiques abordées

Environ 180 participants

 


9 salons professionnels

Nous avons représenté les adhérents et la filière sur 9 salons professionnels comme : les BIS, le MaMA, le Midem, les Transmusicales, le 948 Merkatua, le Forum des Musiques Actuelles…

 


1 étude publiée

Nous avons publié le 1er volet de l’étude « la responsabilité sociétale dans les musiques actuelles », second volet à paraître prochainement.

 

 

Des partenariats en cours

Nous avons consolidé et tissé de nombreux partenariats tout au long de cette année passée.
Par exemple, le projet Résonnance dans lequel nous sommes investis, et qui vise à renforcer le lien avec les acteurs d’autres filières engagées dans la responsabilité sociétale.
Nous nous sommes rapprochés d’acteurs de l’économie sociale et solidaire : la CRESS, INAE, GRAINE… pour faciliter les ponts entre nos adhérents.
Nous avons aussi relancé la coopération avec nos pairs sur les autres régions : les pôles et réseaux territoriaux de musiques actuelles. Avec eux, nous avons conçu une communication commune, un stand commun et co-porté un atelier aux BIS.
Des échanges riches, comme celui avec le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire marquent le début de collaborations encourageantes.
L’aventure continue… Merci à tous !

Ils nous soutiennent :